CAS COMPTOIR - Solutions - Le Moniteur des pharmacies.fr

Les incollables du diabète

À vos stylos !

Information communiquée par novo_disk, france

Continuant sa progression à travers le monde, sans épargner la France, le diabète représente un fardeau majeur de santé publique. L’amélioration de sa prise en charge et plus globalement de l’accès aux soins est un facteur déterminant pour en réduire la morbimortalité. C’est d’ailleurs la thématique promue ces 3 dernières années au cours de la Journée mondiale du diabète (1).

Avez-vous justement en tête les points clés qui caractérisent cette pathologie dont on distingue deux grandes entités : le diabète de type 1 et le diabète de type 2 ? (2) Maîtrisez-vous les conseils pour accompagner au mieux les patients dans la prise en charge de leur diabète et la gestion de l’insulinothérapie ?

(1) World Diabetes Day. https://worlddiabetesday.org/fr/a-propos/ (2) Organisation mondiale de la santé. https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/diabete

Cas de COMPTOIR

Pour une prise en main facilitée des stylos réutilisables et connectés NovoPen, vos conseils sont indispensables. Intérêt de la mémoire de dose, du partage des données... Zoom sur 3 profils de patients aux besoins différents !

Eric, 65 ans, diabétique de type 2 depuis de longues années, oublie parfois ses injections d’insuline

Eric, 65 ans, profite depuis plusieurs années de sa retraite. Bien sûr, il y a son diabète à gérer, avec lequel il vit depuis de nombreuses années et dont la prise en charge s’est progressivement alourdie d’une insulinothérapie depuis 2 ans. Mais Eric s’y est fait ! La surveillance de sa glycémie capillaire est devenue une routine et ses injections quotidiennes d’insuline basale à l’aide d’un stylo prérempli jetable également. A tel point, qu’il oublie d’ailleurs de temps en temps de retranscrire l’injection sur son journal et, parfois, ne se rappelle même plus s’il l’a bien réalisée !

Eric

Son profil

conséquences ? Ses dernières analyses de l’HbA1c ne sont pas bonnes. Son médecin lui a prescrit un « nouveau » stylo à insuline, NovoPen 6, en lui expliquant qu’il pourrait ainsi contrôler plus facilement ses injections.

Ses attentes ?

Eric est un peu inquiet. « Ce stylo a l’air plus complexe à utiliser que les dispositifs jetables... même si c’est sans doute mieux pour la planète ! ». Quant à se servir d’une application comme proposé par le médecin pour visualiser ses injections, c’est hors de ses compétences !

Votre accompagnement

rassurer

« NovoPen 6 peut s’utiliser sans télécharger d’applications et il est tout aussi facile d’emploi que votre stylo jetable. La seule différence est qu’au lieu de le jeter lorsqu’il n’y a plus d’insuline, vous insérez une nouvelle cartouche Penfill ».

→ Un compteur de dose donne la quantité d’insuline restant dans la cartouche. S’il n’y en a plus assez pour faire une injection, il suffit d’utiliser une nouvelle cartouche.

→ La durée de vie du stylo est de 4 à 5 ans. Il n’y a pas de batterie à changer ni à recharger durant ce laps de temps.

Mettre en avant les bénéfices pour Eric

« Le stylo dispose d’une mémoire de dose qui vous permet de consulter directement sur son écran le nombre d’unités d’insuline injecté et le temps écoulé depuis la dernière injection ».

→ Eric n’a plus à se préoccuper de noter le moment de la dernière injection. Il peut consulter à tout moment, directement sur le stylo, le nombre d’unités d’insuline injecté et le temps écoulé depuis cette injection en heures, minutes et secondes.

En pratique

Vous montrez comment utiliser le stylo et la mémoire de dose.

→ Pour visionner la dernière injection, il suffit de tirer sur le bouton de dose puis de le repousser.

Quelques jours plus tard...

Eric revient à la pharmacie car un message « Error » s’est affiché sur l’écran du stylo.

Vos explications

→ Le stylo n’a apparemment pas enregistré la dernière injection mais Eric n’a pas à s’inquiéter : l’insuline a bien été injectée s’il a manipulé le stylo comme expliqué. La mémoire de dose devrait fonctionner normalement lors de la prochaine injection. Si ce n’est pas le cas, Eric peut contacter Novo Nordisk au numéro vert : 0 800 803 070.

→ Vous en profitez pour lui rappeler que le stylo a une durée de vie de 4 à 5 ans. En fin de vie, la mémoire de dose risque de moins bien fonctionner : dans ce cas, l’écran n’affiche plus rien ou simplement le message « End ». L’administration des doses d’insuline peut toutefois se poursuivre sans l’utilisation de la fonction mémoire de dose.

→ Le stylo ne devra pas être jeté avec les déchets ménagers mais déposé dans un contenant réservé aux appareils électroniques disponible à la déchetterie, dans les pharmacies ou certains commerces.

Sandrine, 46 ans, diabétique de type 2, ne veut pas se soucier des injections d’insuline qu’elle débute

Sandrine, 46 ans, est suivie pour un diabète de type 2 depuis quelques années. À l’affût de sorties - et bons restos ! -, elle ne veut pas que son diabète l’empêche de vivre comme elle l’entend. Il y a plusieurs mois déjà, le diabétologue avait évoqué un passage à l’insuline mais Sandrine n’était pas prête : hors de question de tester sa glycémie en se piquant à tout bout de champ, devant tout le monde ! Sandrine a bien essayé de faire des efforts pour équilibrer sa glycémie, moins d’apéros, plus de vélo, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Eric

Son profil

conséquences ? Le médecin l’a convaincu de la nécessité de mesurer sa glycémie et a prescrit un capteur de mesure du glucose interstitiel, FreeStyle Libre 2. Sandrine surveille ainsi sa glycémie sans se piquer, rapidement et en toute discrétion, ce qui lui convient parfaitement. Aujourd’hui, le médecin a initié une insulinothérapie et prescrit le stylo NovoPen 6. Il a proposé à sa patiente de télécharger une application afin de lui partager les données relatives à la mesure de glucose et aux injections d’insuline.

Ses attentes ?

Sandrine est mitigée. Le partage des données avec le médecin la libère d’une partie de la gestion de son diabète mais elle appréhende néanmoins cette nouvelle étape d’insulinothérapie. Et elle n’a pas très bien compris comment fonctionnait le partage des données, ni à quoi le médecin aurait accès...

Votre accompagnement

rassurer

« L’injection d’insuline avec NovoPen 6 est très simple et rapide et peut donc se faire en toute discrétion ! ».

→ Elle se déroule en 4 étapes : préparation du stylo ; purge avant chaque injection afin de contrôler l’écoulement de l’insuline ; injection elle-même ; visualisation possible de la dose injectée et du temps écoulé grâce à la mémoire de dose.

→ Vous insistez sur la nécessité d’utiliser une aiguille neuve à chaque injection pour éviter tout risque d’infection ou d’obstruction d’une aiguille déjà utilisée. Après chaque injection, l’aiguille utilisée doit être jetée dans un conteneur pour objet tranchant.

→ Les données mémorisées peuvent être transférées très simplement via une technologie sans fil.

→ Le stylo fonctionne avec la technologie sans fil NFC (Near Field Communication ou communication en champ proche) dont est munie, depuis quelques années déjà, la plupart des appareils numériques. Le téléphone de Sandrine en est très certainement doté.

→ L’application dont a parlé le médecin est capable de recevoir et retranscrire les données issues de vos injections d’insuline avec NovoPen 6 et celles qui proviennent de votre capteur de glucose FreeStyle.

Mettre en avant les bénéfices pour Sandrine

« Vous n’avez pas de journal de bord des injections à tenir ou à transmettre au médecin ! ».

→ Le médecin aura l’ensemble des données sous la main, à un rythme à déterminer avec lui, ce qui permettra un suivi plus rapproché du diabète dans l’objectif d’un meilleur contrôle.

En pratique

« Le stylo NovoPen 6 garde en mémoire 800 doses d’insuline injectées soit environ 3 mois d’utilisation. Vous pouvez transférer ces données simplement en approchant le stylo de votre smartphone ou de l’appareil sur lequel vous souhaitez les enregistrer ».

→ Sandrine doit télécharger l’application indiquée par son médecin afin de pouvoir transférer les données issues du stylo et de l’appareil FreeStyle. Les applications compatibles sont FreeStyle LibreLink et LibreView, Glooko et Glooko XT ainsi que MyDiabby.

→ Vous lui montrez le geste à réaliser : le stylo et le point NFC du récepteur doivent rester en contact jusqu’à 10 secondes.

Les questions relatives aux données

→ L’ensemble des données collectées par les applications sont stockées avec le consentement du patient et nécessitent son autorisation pour qu’elles soient partagées avec le médecin ou Novo Nordisk. Dans ce dernier cas, les données sont pseudonymisées et peuvent être utilisées à des fin de recherche de nouvelles solutions et soins des personnes diabétiques.

Difficile pour Olivia, 12 ans, d’accepter et de vivre avec un diabète de type 1 diagnostiqué il y a presque 2 ans.

Indépendante, l’adolescente veut se gérer elle-même. Elle accepte mal qu’on lui rappelle de mesurer sa glycémie - surtout devant ses amis avant une séance de roller !- et oublie parfois de réaliser ses injections d’insuline. Tenir un journal de bord ? C’est important, elle l’a compris, mais contraignant... d’autant qu’elle se sent bien !

Eric

Son profil

conséquences ? Olivia apprend à gérer seule ses besoins en insuline... avec des résultats mitigés ! Le diabétologue a proposé un changement de stratégie. Olivia continue à se gérer elle-même mais avec d’autres dispositifs qui vont permettre à ses parents de visualiser les données de glycémie et d’injection d’insuline. Le médecin a prescrit deux stylos NovoPen Echo Plus, des cartouches d’insuline, des aiguilles NovoFine 8 mm et un capteur FreeStyle Libre 2.

Ses attentes ?

Les parents d’Olivia sont soulagés. Ils disposeront d’un relevé précis de la glycémie et des injections d’insuline sans être continuellement sur le dos de leur fille.

Olivia, elle, est motivée. Vaquer à ses activités sans se soucier de remplir un journal de bord, c’est parfait ! Elle s’inquiète toutefois des aiguilles prescrites : d’habitude elle en a des plus petites, de 6 mm... Et, pour la couleur des stylos, elle préfèrerait avoir deux rouge plutôt qu’un bleu et un rouge !

Votre accompagnement

rassurer

« Il est tout à fait possible d’utiliser des aiguilles de 6 mm avec le stylo NovoPen Echo Plus »

→ NovoPen Echo Plus s’utilise avec les aiguilles NovoFine ou NovoFine Plus d’une longueur de 8 mm maximum. Des aiguilles de 4 ou 6 mm conviennent également.

Expliquer

« Un stylo bleu et un stylo rouge sont nécessaires pour pouvoir différentier les 2 types d’insuline prescrits par le médecin ».

En pratique

« NovoPen Echo Plus permet de sélectionner des doses précises d’insuline de 0,5 unité en 0,5 unité ».

→ NovoPen Echo Plus délivre une dose maximale de 30 unités d’insuline de 0,5 unité en 0,5 unité. Il est ainsi particulièrement adapté à un usage chez l’enfant lorsque de faibles doses d’insuline sont requises. Pour mémoire, NovoPen 6 délivre jusqu’à 60 unités d’insuline par palier de 1 unité.

Mettre en avant les bénéfices pour Olivia et ses parents

NovoPen Echo Plus enregistre automatiquement les doses d’insuline injectées avec une mémoire de 800 doses. Plus de risque pour Olivia d’oublier de noter ses injections et moins d’inquiétude pour ses parents !

→ Comme pour Novopen 6, le téléchargement régulier des données sur une application compatible permet de les analyser de manière constructive. Ces données peuvent être partagées avec le médecin afin d’optimiser le traitement d’Olivia.

Quelques jours plus tard

Olivia et ses parents programment un voyage aux Etats-Unis. Olivia pourra-t-elle voyager en cabine avec le stylo à insuline ?

→ Oui, mais il est nécessaire d’avoir sur soi l’ordonnance de prescription de l’insuline en cours de validité.

→ Le changement de fuseau horaire sera pris en compte par l’application au moment du transfert des données. Il n’y a pas à s’en inquiéter.