Aide à l’arrêt du tabac à l’officine :

Dépister, évaluer, accompagner, prévenir les rechutes
Avec le soutien institutionnel de Johnson & Johnson Santé Beauté France

Toxicité du tabac et dépendance

Jusqu’à 4000 produits chimiques(6)

La fumée de tabac est un aérosol qui contient notamment(6) :

  • des irritants de la muqueuse (acétaldéhyde, acide cyanhydrique…)
  • des asphyxiants (monoxyde de carbone…)
  • les dizaines de cancérigènes (notamment goudrons)
  • des substances addictives (nicotine).

Première cause de mortalité évitable en France (7,8)

Environ 75 000 décès dus au tabac ont été estimés en 2015, soit environ 13% des décès survenant en métropole(7).

Parmi les effets néfastes sur la santé(7) :

  • responsable d’1 cancer sur 3 et de 90% des cancers du poumon
  • principal facteur de risque de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires
  • augmentation du risque de complications durant la grossesse : fausse couche, prématurité...
  • facteur de risque ou d’aggravation d’autres pathologies : diabète de type 2, ulcères gastroduodénaux, ostéoporose, cataracte, parodontite , baisse de libido…

Le saviez-vous ?

En 2015, on estime que plus de 250 000 séjours hospitaliers pour une maladie cardiovasculaire étaient attribuables au tabagisme(8).

Une dépendance complexe

La dépendance au tabac se caractérise par le désir compulsif de fumer associé à une perte de contrôle de la consommation. Maladie chronique, elle peut survenir dès les premières semaines d’exposition et persiste après l’arrêt.

3 types de dépendances associées

  • physique ou pharmacologique :
    principalement liée à la nicotine qui stimule le circuit de la récompense via la production de monoamines centrales ;
  • psychique :
    liée aux effets « plaisir » et « anti-stress » du tabac ;
  • comportementale :
    liée à l’environnement, à certains gestes et circonstances, à la pression sociale.

Le saviez-vous ?

Le syndrome de sevrage à l’arrêt du tabac, principalement lié au manque de nicotine, est la principale cause d’échec aux tentatives d’arrêt à court terme(2).

Bibliographie
(1) Santé Publique France. Bulletin épidémiologique hebdomadaire - Journal mondial sans tabac 2021. 2021;:131–154.
(2) Les bienfaits de l’arrêt du tabac. https://www.tabac-info-service.fr/je-trouve-mamotivation/les-bienfaits-de-l-arret-du-tabac [Consulté le 19 octobre 2021].
(3) Haute Autorité de santé (HAS). Arrêt de la consommation de tabac : du dépistage individuel au maintien de l’abstinence en premier recours. 2014;:60.
(4) INCa - Arrêt du tabac dans la prise en charge du patient atteint de cancer - Systématiser son accompagnement - Mars 2016
(5) Ameli.fr. Arrêt du tabac : quelle prise en charge pour les substituts nicotiniques ? 19 octobre 2021. https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/medicamentsvaccins-dispositifs-medicaux/prise-charge-substituts-nicotiniques. [Consulté le 21/10/2021].
(6) Comité national contre le tabagisme (CNCT). La composition de la fumée de tabac. https://cnct.fr/tabac-sante/la-composition-des-produits-et-de-la-fumee-de-tabac/. [Consulté le 21/10/2021].
(7) Santé Publique France. Quelles sont les conséquences du tabagisme sur la santé ? 2 juillet 2019. https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-desante/tabac/articles/quelles-sont-les-consequences-du-tabagisme-sur-la-sante. [Consulté le 21/10/2021].
(8) Santé Publique France. Bulletin épidémiologique hebdomadaire - Journal mondial sans tabac 2020. 2020;:271-294.

FR-NI-2100204