De quoi sera faite la licence des préparateurs ? - Porphyre n° 608 du 23/02/2024 - Revues
 
Porphyre n° 608 du 23/02/2024
 

S’informer

Décryptage

Auteur(s) : Annabelle Alix

Un diplôme d’État optionnel de niveau licence devrait être ouvert aux titulaires du Deust(1) de préparateur-technicien en pharmacie d’officine à la rentrée 2025, mais imposé et ouvert aux préparateurs en pharmacie hospitalière avant fin 2024.

Où en sont les travaux sur la licence ?

L’idée d’une troisième année de formation, de niveau licence, ouverte aux préparateurs en pharmacie d’officine, a été entérinée en septembre 2023 (lire Porphyre n° 603, octobre 2023). Les travaux ont repris en octobre 2023 et sont en cours de finalisation. Les donneurs d’ordre – Direction générale de l’offre de soins (DGOS), ministère de l’Enseignement supérieur – invitent régulièrement les acteurs de la profession, syndicats, universitaires… à des réunions de travail. En chef de file, la Conférence nationale des doyens des facultés de pharmacie travaille ardemment sur la réingénierie du diplôme depuis plusieurs années et s’apprête à proposer un référentiel de troisième année de formation à la DGOS.

Quel est le métier à la clé ?

« Ce n’est pas un nouveau métier que nous créons, ce sont des spécialisations ou des améliorations par rapport au Deust, un métier de préparateur en pharmacie renforcé », a déclaré Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) le 26 janvier. Cette troisième année sera optionnelle pour les préparateurs en pharmacie d’officine (PPO), mais obligatoire pour les préparateurs en pharmacie hospitalière (PPH) pour lesquels la licence a vocation à remplacer l’actuelle formation de leur spécialisation.

Quel en sera le contenu ?

Cette année sera, a priori, composée de 5 domaines de compétences et connaissances, distribuées dans un tronc commun et de deux options spécifiques à chaque filière. Les trois modules communs porteraient sur tout ce qui touche à la prise en charge globale du patient au travers des nouvelles missions, le travail en équipe, la qualité et l’utilisation des outils numériques. Ce qui offrirait des prérequis déjà validés aux préparateurs officinaux souhaitant basculer vers l’hôpital, et inversement. Ils n’auraient alors que les modules spécifiques à valider. Côté officine, ces modules concerneraient « le numérique en santé, des améliorations par rapport au Deust sur les actes de santé publique : dépistages, vaccinations au-delà de la grippe et de la Covid-19, l’accompagnement du patient à travers le recrutement pour les entretiens ou le suivi après rapport d’entretien du pharmacien, le maintien à domicile pour les non titulaires du CQP », a listé Philippe Besset. Côté hôpital, les modules spécifiques toucheraient aux dispositifs médicaux, à la stérilisation et aux préparations à usage hospitalier, notamment les préparations radiopharmaceutiques.

Quel sera le titre pour cette 3e année ?

En janvier 2022, les PPH sont passés en catégorie A dans la classification de la fonction publique. En conséquence, la réingénierie de leur diplôme devait se conclure par l’obtention d’un niveau licence. Les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur, coresponsables de la formation de préparateur en pharmacie, ont tranché en faveur d’un diplôme d’État (DE) de grade licence.

Comment accéder à cette formation ?

Pour accéder à une formation de grade licence, de niveau 6, le préparateur doit être titulaire d’un diplôme de niveau 5, tel le Deust. Le brevet professionnel (BP) correspond à un niveau bac, de niveau 4. Pour entrer en DE, les titulaires du BP devront donc obtenir une équivalence Deust.

Comment obtenir une équivalence Deust ?

Les voies de validation d’un diplôme par équivalence sont la validation des acquis de l’expérience (VAE) et la validation des acquis professionnels et personnels (VAPP). La voie privilégiée pour les BP d’obtenir une équivalence Deust est la VAPP. Il s’agit de monter un dossier dans lequel le préparateur décrit et analyses ses compétences et ses connaissances, démontre sa capacité d’apprentissage et l’expérience acquise dans sa vie professionnelle et personnelle. Puis, une commission pédagogique décide ou non sa validation. Une VAPP peut être prise en charge par la formation continue.

Pour quand cette troisième année ?

L’ouverture du diplôme aux PPH est espérée pour la rentrée 2024, et en 2025 pour les PPO. L’échéance étant courte, il est possible que la première promotion de préparateurs entrant en DE pour devenir préparateur pharmacie spécialisé à l’hôpital (PPSH) obtienne son équivalence Deust sur simple passage en commission.

1) Deust : diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques.

NOS EXPERTES INTERROGÉES

→ Françoise Brion, professeur émérite à la faculté de pharmacie de l’Université Paris Cité, membre de l’Académie nationale de pharmacie.

→ Sylvette Garrigou, présidente de l’Association nationale des préparateurs en pharmacie hospitalière (ANPPH).

Repères

→ Janvier 2022 : les préparateurs en pharmacie hospitalière de la fonction publique hospitalière passent en catégorie A du fait de la réingénierie de leur diplôme.

→ Septembre 2023 : une licence pour les préparateurs en pharmacie d’officine après le Deust, en 2 + 1, est actée entre le président de la Conférence nationale des doyens de pharmacie et les syndicats de titulaires.

→ Octobre 2023 : les travaux sur la réingénierie du diplôme de préparateur en pharmacie reprennent, après avoir été entamés puis suspendus pendant plusieurs années.

→ Septembre 2024 : probable ouverture d’un diplôme d’État (DE) de grade licence obligatoire pour devenir préparateur en pharmacie spécialisé à l’hôpital.

→ Septembre 2025 : ouverture espérée d’un diplôme d’État (DE) optionnel de grade licence pour les préparateurs en pharmacie d’officine.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !