L’aide au recrutement d’apprentis est prolongée - Porphyre n° 607 du 19/01/2024 - Revues
 
Porphyre n° 607 du 19/01/2024
 
ALTERNANCE

S’informer

Actus

Auteur(s) : Annabelle Alix

En 2023, elle avait pris le relais de l’aide exceptionnelle au recrutement d’apprentis créée en 2020 sur fond de crise sanitaire. L’aide aux employeurs d’apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation est reconduite pour 2024(1). Chaque employeur percevra donc, cette année encore, jusqu’à 6 000 euros pour l’embauche d’un apprenti ou d’un salarié de moins de 30 ans en contrat de professionnalisation, conclu dans le cadre d’une formation de niveau inférieur ou égal à 7 (niveau master). Pour les entreprises de moins de 250 salariés, le versement se fait sans conditions. « Le gouvernement soutient l’apprentissage pour accompagner les jeunes vers la réussite de leur projet », assure Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la formation professionnels, qui vise « le million d’apprentis par an d’ici 2027 ». De son côté, la Cour des comptes a pointé, à plusieurs reprises, la portée relative de ces aides. « Dans un condiv économique caractérisé par des tensions de recrutement, il s’agit davantage d’aides aux entreprises que d’aides à l’insertion professionnelle des jeunes », rapportait l’institution en juillet 2023(2). Et d’insister : « La majorité du financement public de l’apprentissage bénéficie aujourd’hui aux jeunes rencontrant en moyenne le moins de difficultés d’accès à l’emploi. » En 2022, la Cour des comptes recommandait tout bonnement de mettre fin à ces aides(3).

(1) Journal officiel du 30 décembre 2023.

(2) « Recentrer le soutien public à la formation professionnelle et à l’apprentissage », Cour des comptes, juillet 2023.

(3) La formation en alternance, Cour des comptes, juin 2022.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !