Des cours en distanciel pour repasser et réussir son BP - Porphyre n° 599 du 30/05/2023 - Revues
 
Porphyre n° 599 du 30/05/2023
 
FORMATION CFA

S’informer

Actus

Auteur(s) : Christine Julien

L’organisme de formation Luz Care, à Cannes-la-Bocca (06), propose un enseignement en visio, mais aussi en présentiel, et un entraînement intensif aux recalés du BP pour repasser leur diplôme avant sa disparition, en 2025.

« Cela a démarré par hasard. L’un de mes formateurs, qui effectuait un remplacement en Guyane, m’a demandé s’il était possible de proposer des cours à distance pour les redoublants du BP. Les réseaux sociaux ont fait le reste ! », raconte Éric Maguin, directeur du CFA dans le centre de formation Luz Care, à Cannes (06). Cet ancien directeur du CFA de Saint-Laurent-du-Var (06) a rejoint Luz Care à l’été 2022 pour y développer l’apprentissage en général. Il a également innové en proposant une pédagogie numérique pour accompagner et faire réussir ceux qui ont échoué au BP de préparateur.

Un entraînement au cordeau

« Nous avons deux classes, l’une de seize étudiants en présentiel, et une autre en distanciel de vingt-huit personnes ». Cinq enseignants, dont Éric Maguin, assurent les cours aux deux classes à des moments différents, « un jour sur place et une demi-journée en visio pour les élèves en présentiel, et trois demi-journées en distanciel pour les autres ». La grande force de ces deux classes de redoublants est l’enseignement basé sur l’entraînement à l’examen. Ici, l’objectif n’est pas de refaire le programme du BP. « Nous axons sur les points importants qu’il faut maîtriser, et sur la partie examen qui leur pose problème, notamment la compréhension des questions. À l’examen du BP, telle réponse est attendue à telle question. Si vous ne mettez pas les bons mots, si vous oubliez l’unité, vous perdez un demi-point par-ci, un demi-point par-là », explique Éric Maguin. Préparateurs et pharmaciens enseignants « font du BP » depuis des années, « ils connaissent parfaitement le contenu et les modalités d’examen. Cela permet de faire du “chirugical” ». Les cours sont balayés jusqu’en février, « ensuite, on ne fait que de l’entraînement pour l’examen ».

Dernier carat avant 2025

De Guyane, de Nice ou de région parisienne, les élèves ayant échoué au BP en 2022 ou auparavant sautent sur l’occasion de le tenter encore avant sa disparition, en 2025. « Repasser le BP n’est possible que pour ceux entrés en BP1 en 2022, et pour ceux qui ont fini leur formation dans les quatre dernières années(1), parce que le prochain examen est en 2024 », met en garde le directeur (en 2025, ce sera la toute dernière session, NDLR).

Avec l’arrivée du Deust, certains CFA n’ont plus proposé de classes de BP ou de classes de redoublants, faute de profs ou de locaux. Le seul choix pour les redoublants était alors de repasser le BP en candidat libre. Pour la rentrée 2023, « certains CFA s’interrogent pour savoir s’ils monteront un groupe de redoublants », avance Éric Maguin, qui estime à 1 000 le nombre de redoublants en 2023. Si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter Luz Care par mail, cfa@luzcare.fr, et par téléphone, au 09 53 27 17 86.

(1) Pour repasser le BP, les 800 heures de formation doivent avoir été réalisées dans les quatre ans précédant l’inscription à l’examen.

Témoignage

→ Lili, 24 ans, en distanciel pour repasser le BP.

« J’habite dans l’Essonne, en région parisienne. J’ai échoué au BP en 2021, puis je l’ai repassé en candidate libre en 2022 car j’avais rompu mon contrat d’apprentissage en janvier 2022 en raison d’une mauvaise expérience. Je n’ai validé que les “recos”. J’ai appris par un ami qui avait aussi raté le BP qu’il existait une école en distanciel. La pharmacie où je postulais pour être rayonniste m’a proposé de refaire un contrat et de repasser le BP. À l’organisme de formation Luz Care depuis le début d’année, je progresse. Les cours sont mieux expliqués que dans mon ancien CFA et le suivi est extraordinaire. Les profs nous boostent et sont disponibles. Cela ne les dérange pas de nous expliquer plusieurs fois. J’ai enfin compris le syndrome extrapyramidal ! Nous avons des cours deux après-midi par semaine et des e-learning en autonomie, avec des exercices à faire, des quiz, des vidéos. En CTE, on nous met en condition d’examen. Depuis février, nous travaillons sur les annales. Les profs nous donnent des exercices individualisés. Je n’ai jamais eu de doute sur mon orientation. Préparatrice est le métier que je veux faire. Je suis sereine pour les examens. »

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !