Hyaluronique à gogo - Porphyre n° 598 du 28/04/2023 - Revues
 
Porphyre n° 598 du 28/04/2023
 

Courrier

Dans les tendances à la mode, citons les injections d’acide hyaluronique par des personnes qui n’appartiennent pas au corps médical, qui font ça à la chaîne, dans des conditions d’hygiène douteuses. En réponse, les médecins esthétiques demandent l’interdiction de la vente d’acide hyaluronique sans ordonnance. Il faudrait aussi réguler tout ce qui se passe sur le Net, parce qu’il doit y avoir un sacré trafic. Les autorités commencent seulement à se rendre compte de tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux. Le travail est vaste, tout va si vite !

Émilie, préparatrice dans les Alpes-Maritimes (06)

Porphyre répond

Oui, après les « Botox-party », comme aux États-Unis, évitons les « hyalu-party », avec tous les risques liés à des injections mal faites avec des produits douteux : thrombose de l’artère faciale, nécrose de la pointe du nez, etc.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !