Promotions sous influence - Porphyre n° 595 du 20/01/2023 - Revues
 
Porphyre n° 595 du 20/01/2023
 

Courrier

J’ai été étonné de lire dans votre dossier sur les réseaux sociaux (Porphyre n° 593-594) que des préparateurs et préparatrices recevaient des avantages ou compléments de salaire pour alimenter leurs réseaux sociaux à coups de vidéos ou de posts promotionnels. Vous parlez de vide juridique et d’indépendance des activités les unes par rapport aux autres, mais que penser de ces personnes et de leur réelle indépendance ? Si un laboratoire vous demande de passer un message, certes généraliste, de promotion de la santé mais qu’il vous offre une cure thermale, ne serait-on pas proche du conflit d’intérêts ? N’allez-vous pas ensuite le privilégier indirectement dans votre activité professionnelle ? Le même dilemme se pose à certains journalistes dans les secteurs du luxe, de la beauté, des voyages, et chez les médecins.

Un préparateur de Nice (06)

Porphyre répond

Votre réflexion est légitime et exacte. D’ailleurs, même un stylo publicitaire est influenceur… Soyons vigilants !

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !