Le houblon - Porphyre n° 595 du 20/01/2023 - Revues
 
Porphyre n° 595 du 20/01/2023
 

Exercer

Phyto

Auteur(s) : Jean-Baptiste Gallé

Connu pour son rôle d’aromatisant et de conservateur dans la bière, le houblon possède aussi un certain nombre de propriétés médicinales intéressantes, notamment pour soulager des troubles liés à la ménopause.

Quelle est cette plante ?

Le houblon (Humulus lupulus) est une plante grimpante appartenant à la famille des Cannabacées, comme le chanvre. C’est une plante vivace lianescente qui a besoin d’un support pour atteindre jusqu’à 10 mètres de hdiv en l’espace d’une saison. Les tiges sont pourvues de poils crochus, qui peuvent provoquer des dermatites de contact chez certaines personnes. Les feuilles dentées, dont la forme peut faire penser à celle de la vigne, sont également recouvertes de poils rudes. La plante est dioïque, c’est-à-dire que les pieds mâles et femelles sont distincts. Les inflorescences mâles sont relativement discrètes, alors que les inflorescences femelles, disposées en grappes, forment des « cônes » semblables à de petites pommes de pin, qui peuvent atteindre de 2 à 5 cm de long. Elles sont munies d’écailles verdâtres et membraneuses, qui sont en réalité des bractées.

À l’aisselle de ces bractées se trouvent de petites glandes translucides jaune orangé recouvertes d’une poudre résineuse pouvant faire penser à du pollen, appelée la lupuline. C’est en particulier cette résine, riche en huiles essentielles et principes amers, qui confère ses propriétés aromatiques et médicinales au houblon.

• Où la trouver ? Le houblon est présent spontanément dans la plupart des régions de l’hémisphère Nord et s’est aussi acclimaté aux régions tempérées de l’hémisphère Sud, où il est également cultivé. C’est une plante de mi-ombre qui affectionne les terrains plutôt humides et relativement riches. On la retrouve principalement en lisière de bois, sur les berges des cours d’eau et dans les haies et les talus.

• Quand la récolter ? Les inflorescences femelles de houblon, également appelées cônes ou strobiles, arrivent à maturité vers le mois de septembre. Pour une bonne conservation, la période précise de récolte peut être assez critique ; il faut que le cône soit suffisamment sec et riche en lupuline. Une récolte trop tardive peut entraîner la formation d’une odeur assez désagréable, qui rappelle celle de l’ail.

• Où est-elle vendue ? Les cônes de houblon sont inscrits à la liste A des plantes médicinales, mais ont été libérés du monopole pharmaceutique. Ils sont donc en vente libre.

Quels sont ses usages ?

En phytothérapie

• Utilisation : l’inflorescence de houblon est principalement reconnue pour ses propriétés sédatives et pour réduire le stress mental et les états neurotoniques. Une action phyto-œstrogène de certaines molécules du houblon appartenant à la famille des polyphénols prénylés contribue à soulager certains troubles liés à la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur et l’insomnie d’endormissement. Ces propriétés expliquent aussi l’usage traditionnel du houblon pour favoriser la lactation (voir la formulation de tisane galactogène dans Porphyre n° 593-594, décembre 2022-janvier 2023). L’amertume marquée des cônes de houblon contribue également à stimuler l’appétit, en provoquant une production réflexe de sucs digestifs. Dans ce cas, l’infusion est à prendre 15 à 20 minutes avant le repas, de préférence sans ajouter de sucre pour ne pas en masquer l’amertume.

• Partie utilisée : inflorescences femelles, aussi appelées cônes ou strobiles.

• Principes actifs : des flavonoïdes, notamment des chalcones prénylées, dont le xanthohumol ; des dérivés résinoïdes prénylés du phloroglucinol, aussi qualifiés d’acides alpha et bêta tels qu’humulone et lupulone ; une huile essentielle (de 0,3 à 1 %), principalement constituée d’humulène et de myrcène.

• Posologie recommandée.

→ Adultes et adolescents.

Stress et anxiété légère, troubles de la ménopause.

Tisane : réaliser une infusion pendant 10 minutes de 0,5 g de cônes de houblon pour une tasse de 150 mL, à prendre jusqu’à quatre fois par jour.

Poudre de plante : 400 mg deux fois par jour pour les adultes et 200 mg deux fois par jour pour les adolescents.

Teinture mère ou alcoolature : 30 gouttes trois fois par jour, à diluer dans de l’eau.

→ Insomnie et troubles du sommeil.

Tisane : réaliser une infusion pendant 10 minutes de 0,5 à 1 g de cônes de houblon pour une tasse de 150 mL, à prendre 30 à 60 minutes avant le coucher.

Poudre de plante : de 800 à 2 000 mg 30 à 60 minutes avant le coucher.

L’amertume importante de la forme tisane peut nuire à l’observance. En dehors de l’action digestive pour laquelle la sensation d’amertume est nécessaire à l’activité, il convient de proposer le houblon dans des mélanges pour tisane. Le recours à d’autres plantes masquera, au moins en partie, sa saveur amère.

Les cônes de houblon peuvent ainsi être associés avec des plantes partageant les mêmes indications contre le stress, l’anxiété légère et les troubles du sommeil : valériane, passiflore, mélisse, lavande.

→ Enfants : l’utilisation du houblon n’est pas recommandée chez l’enfant de moins de 12 ans, par manque de données suffisantes.

• Contre-indications et précautions d’emploi : en raison de l’action phyto-œstrogène de certains de ses constituants, le houblon est contre-indiqué pendant la grossesse et est à éviter en cas d’antécédents personnels ou familiaux de cancers hormonodépendants. Certains constituants du houblon peuvent inhiber l’activité de certains cytochromes, et sont donc susceptibles d’affecter le métabolisme de certaines molécules : diazépam, imipramine, propranolol, paracétamol, oméprazole… Dans ces cas, une vigilance s’avère nécessaire.

Des questions ou des envies de sujets ? Envoyez vos demandes par mail à : phyto@porphyre.fr

L’essentiel

Les cônes de houblon sont utilisés pour soulager :

→ le stress et l’anxiété légère ;

→ les troubles liés à la ménopause ;

Adultes et enfants de plus de 12 ans

Tisane : infusion (10 min) de 0,5 g de cônes par tasse, jusqu’à 4 fois par jour. Poudre de plante : 400 mg, 2 fois par jour (adultes), ou 200 mg, 2 fois par jour (adolescents). Teinture mère ou alcoolature : 30 gouttes diluées dans de l’eau, 3 fois par jour ;

→ la perte d’appétit ;

Adultes et enfants de plus de 12 ans

Tisane : infusion (10 min) de 0,5 g de cônes par tasse, à boire 15-20 min avant le repas.

Teinture mère ou alcoolature : 30 gouttes diluées dans de l’eau, à boire 15-20 min avant le repas ;

→ l’insomnie et les troubles du sommeil.

Adultes et enfants de plus de 12 ans

Tisane : infusion (10 min) de 0,5-1 g de cônes par tasse, 30 à 60 min avant le coucher. Poudre de plante : 800 à 2 000 mg, 30 à 60 minutes avant le coucher.

Contre-indications et précautions d’emploi : le houblon est non recommandé chez l’enfant de moins de 12 ans, par manque de données. Contre-indiqué pendant la grossesse et déconseillé en cas d’antécédents personnels ou familiaux de cancers hormonodépendants. Vigilance à adopter sur certaines interactions médicamenteuses présumées, en raison d’une action sur le métabolisme hépatique.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !