Dessine-moi une alternance - Porphyre n° 583 du 20/01/2022 - Revues
 
Porphyre n° 583 du 20/01/2022
 

Édito

Auteur(s) : Christine Julien

L’acquisition du tour de main et des plantes médicinales se faisait aux côtés des maîtres au XIXe siècle, mais le temps des onguents et des cachets est révolu. La technicité du comptoir a remplacé celle du préparatoire, qui demeure mais concerne une poignée de spécialistes. Le métier de préparateur s’exerce au comptoir, en lien avec le patient, et les autres professionnels du soin.

En revanche, le mode de formation n’a pas évolué. L’alternance entre les cours théoriques et la pratique dans la pharmacie reste ancrée et plébiscitée. Les arguments des personnes interrogées dans notre enquête (lire p. 18) sont légitimes. Certaines variantes sont suggérées, comme permettre des stages dans différentes pharmacies. D’autres imaginent ajouter une voie scolaire, comme aux Pays-Bas, où la formation se déroule sur trois ans à l’école, avec des enseignements dirigés et des stages.

En revanche, tous souhaitent un meilleur encadrement et contrôle des maîtres d’apprentissage, ainsi qu’une évaluation de l’alternant par son maître ou une commission professionnelle.

En attendant une remise à plat des pratiques, toute l’équipe de Porphyre vous souhaite une belle et heureuse année 2022. Portez-vous bien !

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !