Porphyre n° 575 du 25/05/2021
 

Courrier


Est-ce que les tests antigéniques proposés en officine ont eu un intérêt sur la gestion de l’épidémie ? Après tout, ils ne dépistent que lorsque la maladie a déjà créé une immunité, et donc probablement trop tard pour pratiquer un isolement. Ralf, préparateur en Seine-et-Marne (77) Porphyre répond Ne confondez-vous pas avec les tests sérologiques ? Les tests antigéniques en pharmacie, sur prélèvement nasopharyngé ou nasal, recherchent le coronavirus par des techniques détectant ses protéines. Un Covid+ qui s’isole protège les autres.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !