Porphyre n° 574 du 26/04/2021
 

Courrier


Que faut-il penser des tests antigéniques ? Nous ne les avons pas faits dans notre officine en raison de l’impossibilité de prélever dans de bonnes conditions, et j’entends qu’ils vont prochainement être disponibles en grande surface. C’est déjà le cas en Allemagne, paraît-il ! Outre leur utilité, je m’interroge sur la compréhension et l’interprétation du test. Les professionnels de santé devraient pouvoir en superviser certains. C’est déjà le bazar avec les tests PCR, les délais des cas contacts, les délais d’isolement, alors si un patient se teste chez lui, connaîtra-t-il bien la conduite à tenir ? Si ça continue, on va mettre les vaccins en accès libre ! Cette gestion me semble vraiment hasardeuse. Une préparatrice de Seine-et-Marne (77) Porphyre répond Un autotest augmente le recours au dépistage et touche des personnes qui échappent aux tests classiques. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK