Porphyre n° 574 du 26/04/2021
 

VENTE EN LIGNE DE MÉDICAMENTS

S’informer

Actus

Anne-Charlotte Navarro


Le Conseil d’État autorise désormais les pharmaciens vendant des médicaments en ligne à faire de la publicité en achetant des « adwords », ou mots clés, sur les moteurs de recherche, et de figurer dans des comparateurs de prix. Cette décision résulte d’un long combat judiciaire. En avril 2018, le Conseil d’État avait considéré que l’achat de mots clés était contraire à un but d’intérêt général car ce type de publicité portait atteinte à la santé publique. Le 1er octobre 2020, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a estimé que le « référencement payant des sites Internet est un facteur de développement des pharmacies en ligne européennes. Un État membre n’a donc pas le pouvoir d’interdire aux pharmacies européennes commercialisant des médicaments sur leur sol d’avoir recours au référencement payant dans des moteurs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !