Porphyre n° 574 du 26/04/2021
 

COUR EUROPÉENNE

S’informer

Actus

Anne-Charlotte Navarro


Le 8 avril, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a considéré que l’obligation vaccinale imposée aux enfants en Tchéquie ne violait pas l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme, qui garantit « à chacun le respect de sa vie privée et interdit l’ingérence d’une autorité publique dans l’exercice de ce droit ». La Cour ajoute que cette obligation est nécessaire dans une société démocratique. Des citoyens tchèques refusaient de faire vacciner leur enfant contre la poliomyélite, l’hépatite B, le tétanos, la rougeole, les oreillons ou encore la rubéole. Ils s’étaient vu refuser l’entrée de leur enfant en collectivité, voire imposer une amende. Ils estimaient que cette obligation vaccinale violait l’article 8. Les magistrats, à seize voix contre une, ont refusé cet argument, considérant que « la politique de vaccination ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !