Porphyre n° 574 du 26/04/2021
 

TRAVAILLEURS FRAGILES ET COVID-19

S’informer

Actus

Anne-Charlotte Navarro


Le régime de prise en charge des personnes à risque de développer une forme grave de Covid-19 a été modifié. Quand le télétravail est impossible, comme à l’officine, les salariés entrant dans la liste des personnes vulnérables (voir ci-dessous) peuvent s’arrêter s’ils ne bénéficient pas de mesures de protection renforcées, tels l’absence ou la limitation du partage du poste de travail, l’isolement du poste par des horaires différés ou des protections type plexiglas, la désinfection régulière du poste de travail… Il revient au médecin traitant du salarié de prendre la décision de le placer à l’isolement en raison de son état de vulnérabilité. Depuis novembre 2020, cet arrêt est indemnisé par le « chômage partiel personne vulnérable ». C’est à l’employeur, sur présentation du certificat médical, de demander cette prise en charge. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK