Porphyre n° 574 du 26/04/2021
 

S’informer

Actus


Deux coquilles se sont glissées dans notre précédent numéro. Dans la rubrique Vos droits sur les avantages du coefficient 330 (p. 52), il fallait lire que, désormais, les préparateurs à ce coefficient ne bénéficient des avantages des cadres que sur la prévoyance, et non plus sur la retraite et la prévoyance. Dans l’encadré du dossier « Des cosmétiques pour le cancer » (p. 27), c’est Astera Fresh Concentré apaisant fraîcheur aux huiles essentielles froides de René Furterer qui apaise le cuir chevelu, et non le Complexe 5. Merci pour votre lecture vigilante.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !