Porphyre n° 573 du 24/03/2021
 

Courrier


Dans votre numéro de mars, une préparatrice du Finistère estimait que passer par les officines pour la vaccination anti-Covid allait être compliqué, notamment d’un point de vue logistique, avec les flacons multidoses. C’est oublier que les pharmacies font partie du circuit logistique de départ pour la mise à disposition dans les Ehpad et que certains vaccins sont plus simples à administrer, comme celui d’AstraZeneca. D’ailleurs, les officines vont entrer en phase active pour vacciner, comme pour la grippe. Pour certains patients, c’est aussi plus rassurant de se retrouver avec un professionnel de santé que l’on connaît, médecin traitant ou pharmacien habituel. Karine, préparatrice à Angers (49) Porphyre répond Souhaitons que les préparateurs vaccinent aussi un jour, aux côtés des pharmaciens !

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK