Porphyre n° 573 du 24/03/2021
 

Courrier


Merci pour votre enquête sur le contrôle effectif dans votre numéro de février, une question que l’on se pose souvent entre collègues préparateurs et qui fait débat. Si, en théorie, on sait que cela fait partie de notre exercice sous contrôle, dans les faits, on finit par oublier ou presque que cela existe ! Peut-être est-ce une preuve également de notre compétence aux yeux de notre titulaire, mais vos exemples nous rappellent que nous devons rester humbles et ne pas nous improviser pharmaciens ! Laura, préparatrice dans les Vosges (88) Porphyre répond Nous sommes d’accord avec vous. Nous pensons aussi que la pharmacie doit mettre en place les moyens d’avoir des salariés bien formés et un cadre clair pour que chacun exerce en toute sécurité.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK