L’officine, une source d’information relais dans l’allaitement - Porphyre n° 573 du 24/03/2021 - Revues
 
Porphyre n° 573 du 24/03/2021
 
ALIMENTATION DES BÉBÉS

S’informer

Actus

Auteur(s) : Anne-Lise Favier

Deux mamans sur trois allaitent à la sortie de la maternité, mais une sur deux rencontre rapidement des difficultés et arrête. « Un accompagnement spécialisé est donc nécessaire », a justifié Virginie Rigourd, pédiatre à l’hôpital Necker de Paris, lors d’une conférence du Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (Snitem), le 11 mars. Les conseils discordants sèment le doute chez les mamans. Trouver un relais en sortie de maternité pour les éclairer est la solution. Et l’officine a sa place. Frédéric Roussel, pharmacien à Courbevoie (92) et membre de la Coordination française pour l’allaitement maternel (Cofam), se souvient que, durant ses études, « il n’y avait qu’une heure sur l’allaitement et encore, une demi-heure était consacrée au lait industriel ». Il plaide pour une formation diversifiée et un engagement de l’officine. Pas question de n’avoir qu’un seul réfèrent et plusieurs sons de cloche ! C’est d’ailleurs une caractéristique des « pharmacies amies de l’allaitement », un label venu d’Italie qui arrive en France (seules quatre pharmacies l’arborent pour l’heure). En Île-de-France, l’initiative « Allait Lib » proposera un espace de confidentialité pour aborder le sujet. Après les « maternités amies des bébés », aux officines de prendre le relais.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !