Porphyre n° 573 du 24/03/2021
 

DÉRIVES SECTAIRES

S’informer

Actus

Anne-Lise Favier

La santé et le bien-être sont aussi la cible de charlatans. Un colloque organisé par l’Agence des médecines complémentaires et alternatives a fait le point sur les dérives et sur les pistes pour les éviter.


Sur 2 800 saisines enregistrées en 2019 par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)(1), 41 % concernaient la santé et le bien-être. Pour comprendre de quoi se nourrissent ces dérives et lutter contre leur développement, un colloque a été organisé par l’Agence des médecines complémentaires et alternatives (MCA), en mars. Selon la Miviludes, la dérive sectaire est « un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion », caractérisé par la mise en œuvre « de pressions ou de techniques » visant à « créer, maintenir ou exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre… » Pour Véronique Suissa, docteure en psychologie et directrice de MCA , « les dérives consistent à s’écarter d’une norme, d’un cadre, de manière plus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !