Porphyre n° 572 du 18/02/2021
 

Exercer

Vos droits

Anne-Charlotte Navarro

Coefficient, ancienneté, congés… chaque mois, Porphyre répond à vos questions sur le droit. Adressez-nous vos demandes sur porphyre.fr ou par courrier, cette rubrique vous est ouverte.


Je me suis mariée et j’ai posé six jours du 11 au 16 janvier. J’ai démissionné le 4 janvier, mon employeur a reçu la lettre le 6. Mes six jours repoussent-ils la fin de mon préavis ? » Caroline, préparatrice Porphyre répond. En matière de démission, la jurisprudence prévoit que le délai de préavis court à compter de la date de réception du courrier par l’employeur ou à la date indiquée dans la lettre. Si la prise de congés était prévue avant la notification de la rupture, le préavis se trouve suspendu durant les congés. Vous serez donc libérée le 12 février (fin du préavis le 6 février + six jours de congés mariage). Ma titulaire m’impose de finir à 18h30, ce qui me fait perdre deux heures de travail par semaine. Peut-elle déduire ces heures de ma paie ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK