Porphyre n° 572 du 18/02/2021
 

PHARMACOVIGILANCE

S’informer

Actus

Marianne Maugez


Les compléments alimentaires enrichis en vitamine D ne sont pas sans risque pour les enfants. De récents cas de surdosage chez de jeunes enfants ont conduit l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) à mettre en garde professionnels de santé et parents. L’ANSM ne remet pas en cause la supplémentation en vitamine D jusqu’à la fin de la croissance osseuse, mais appelle à privilégier les médicaments aux compléments alimentaires, à vérifier les doses administrées, notamment la quantité de vitamine D par goutte, et à ne pas multiplier les sources d’apport. Un surdosage peut entraîner une hypercalcémie à risque de graves troubles rénaux. Anorexie, soif intense, nausées, polyurie, perte de poids et céphalées en sont des premiers signes. Entre 2017 et 2019, trente-trois cas d’erreurs médicamenteuses, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK