Porphyre n° 571 du 18/01/2021
 

Comprendre

Enquête

Annabelle Alix

Alors que les missions du pharmacien l’éloignent de plus en plus du comptoir, un nouveau diplôme de préparateur se profile avec, en filigrane, la question du contrôle effectif. Le point sur cette obligation légale…


« À mon époque, le titulaire n’était pas très présent, nous confiait un préparateur retraité octogénaire, lors de la réalisation du numéro anniversaire de Porphyre, en décembre dernier. Rémunéré au statut cadre, j’avais les clés de la pharmacie, je tenais la caisse et passais à la banque le matin. Je travaillais 45 heures par semaine et j’effectuais les gardes de nuit ». Il fut un temps où de nombreuses officines tournaient ainsi.Depuis les années 1970, l’augmentation des contrôles d’inspection, la multiplication des spécialités et la complexification du métier ont ramené les titulaires dans leur officine. Pour autant, les préparateurs ont conservé une certaine autonomie au comptoir, plus ou moins grande selon les pharmacies. Qu’en est-il alors du contrôle effectif, imposé par le code de la santé publique, qui vise à sécuriser la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK