Porphyre n° 571 du 18/01/2021
 

Courrier


Depuis le début de cette crise sanitaire, il y a trop d’informations contradictoires délivrées au grand public. Ou du moins, trop d’informations données rapidement sans vraiment avoir de réponses claires. Résultat, cela entretient la défiance. Pourquoi les médias n’invitent-ils que des experts avec des opinions très tranchées ? Pourquoi ces mêmes experts n’osent-ils pas dire « on ne sait pas ». Oui, c’est douteux pour la plupart des gens, mais on reproche aux politiques de ne pas dire la vérité et quand un expert déclare qu’il ne sait pas ou évoque ses doutes, on estime qu’il n’est pas sérieux. Moi j’ai foi en la science et je préfère entendre quelqu’un affirmer qu’il ne sait pas plutôt que des choses qui seront démenties très rapidement. Virginie, apprentie préparatrice en Mayenne (53) Porphyre répond Avouer son ignorance est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK