Porphyre n° 571 du 18/01/2021
 

LOI ASAP

S’informer

Actus

Anne-Charlotte Navarro


Alors que la loi d’accélération et de simplification de l’action publique, dite loi ASAP, a mobilisé la profession sur la question de la libéralisation de la vente en ligne, la version parue au Journal officiel le 8 décembre 2020 accouche d’une souris mais innove sur le dossier pharmaceutique (DP). À compter du 1er janvier 2022, la création d’un DP par patient sera automatique, sauf opposition de l’usager ou de son représentant légal. Ainsi, les règles relatives au DP et au dossier médical partagé (DMP) sont alignées. De plus, le DP sera ouvert aux établissements de santé pour consultation et alimentation du dossier lorsque les systèmes d’information le permettent. Les mesures les plus polémiques relatives à la vente en ligne ont, elles, été effacées. Adieu plate-forme de vente en ligne entre pharmacies et locaux déportés. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK