Porphyre n° 566 du 27/08/2020
 

Courrier


Merci d’avoir fait un rappel des risques iatrogènes liés aux ruptures de médicaments. Il est important, au comptoir, d’être vigilant quand des patients se plaignent parfois d’un changement dans un traitement. Cela peut être une occasion de refaire un point pour limiter les risques, les erreurs, ou pire. D’autant que de plus en plus de spécialités sont manquantes. Espérons que cela ne sera que transitoire. Muriel, préparatrice à Meaux (77) Porphyre répond Votre vigilance est nécessaire lors de toute délivrance ! À chaque renouvellement, même d’un traitement habituel, car une erreur est si vite arrivée. Un de vos collègues a pu se tromper avant vous.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Depuis le couvre-feu généralisé, constatez-vous un accroissement de la fréquentation avant 18 heures ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK