Porphyre n° 566 du 27/08/2020
 

CONFINEMENT

S’informer

Actus

Anne-Lise Favier


Une enquête de l’Ifop et du label « Slow Cosmétique » montre que les habitudes des Françaises en matière de soins de beauté ont été modifiées lors du confinement, avec un recul significatif des ventes de maquillage. Le « no make-up » a le vent en poupe. Le nombre de Françaises se maquillant tous les jours a baissé de moitié (aujourd’hui à 21 %) et près de 50 % se maquillent moins qu’avant. Cette tendance se poursuit avec le port du masque. Une sur trois a eu des traces de maquillage dessus et deux tiers d’entre elles font désormais l’impasse sur le rouge à lèvres. La crise sanitaire a aussi accéléré la mutation du secteur : « Le made in France fait clairement vendre, constate David Égée, directeur de la stratégie cosmétique chez Veeva, fournisseur leader de l’industrie pharmaceutique. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Depuis le couvre-feu, ressentez-vous davantage d’insécurité après 18 heures ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK