Porphyre n° 566 du 27/08/2020
 

Courrier


Une information m’a fait bondir. Les pharmaciens, particulièrement exposés au virus, ont droit au test virologique de dépistage du Covid-19. Et les préparateurs, où étaient-ils pendant que les pharmaciens étaient exposés ? À leurs côtés, voire, dans certaines officines, encore plus présents au comptoir que les pharmaciens ! Les préparateurs ont-ils droit à ce test ? Il serait vraiment temps de parler de professionnels officinaux, non ? Qu’on soit tous considérés de la même manière pour certaines choses, comme la vaccination contre la grippe, le dépistage, etc. Un préparateur de Perpignan (66) Porphyre répond En fait, c’était réservé aux détenteurs d’une carte de professionnel. La notion d’équipe officinale a apparemment du mal à parvenir aux oreilles des ministères…

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Depuis le couvre-feu, ressentez-vous davantage d’insécurité après 18 heures ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK