Porphyre n° 562 du 27/04/2020
 

S’INFORMER

actus


En cas de rupture avérée d’un dispositif médical (DM), et en raison du coronavirus, vous pouvez, jusqu’au 31 mai 2020, le substituer par un autre, à condition que l’usage soit identique, que ses spécifications techniques soient équivalentes - pas de substitution d’un pansement hydrocellulaire par un hydrocolloïde, même à indications identiques ! -, qu’il soit inscrit sur la liste des produits et prestations et qu’il n’entraîne pas de dépense supplémentaire pour le patient et la Sécu. Pour ce faire, avertissez le prescripteur, obtenez son accord et informez le patient. Indiquez sur l’ordonnance le nom du DM délivré, sa marque, son numéro de série et de lot, puis facturez. (1) Journal officiel du 2 avril 2020.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK