Porphyre n° 562 du 27/04/2020
 

Courrier


Après la ruée irrationnelle vers les pâtes ou le papier toilette, voici celle sur les traitements nécessaires aux patients atteints de lupus ou de polyarthrite. Une de nos patientes sous hydroxychloroquine s’inquiète de devoir se passer de son traitement. J’ose espérer que cela n’arrivera pas ! Des pharmacies ont été dévalisées, voire agressées, pour délivrer le remède miracle dont on ignore encore s’il sera la clé. Une préparatrice de Seine-Saint-Denis (93) Porphyre répondi Nous suggérons de réserver trois mois de traitement pour vos patients chroniques et de signaler tout mésusage ou ordo suspecte sur signalement.social-sante.gouv.fr. Et de faire remonter les infos à votre centre de pharmacovigilance et à l’ANSM.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK