Porphyre n° 562 du 27/04/2020
 

ORGANISATION

S’INFORMER

actus

Anne-Charlotte Navarro


Les ordonnances du 26 mars 2020 permettent aux employeurs d’imposer jusqu’à six jours de congés payés en informant le salarié un jour franc (ouvré) avant. En pharmacie, cette possibilité n’est permise que si l’entreprise est couverte par un tel accord d’entreprise. L’article 25 de la convention collective de la pharmacie d’officine prévoit que le planning des congés doit être définitivement établi au 1er mars de chaque année. Toutefois, en cas de circonstances exceptionnelles, le Code du travail autorise l’employeur à modifier l’ordre et les dates de congés moins d’un mois avant la date de départ prévue. Au regard de la pandémie, il semble envisageable que le titulaire puisse le faire. Dans ce cas, il doit informer par écrit chaque salarié concerné.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK