Porphyre n° 562 du 27/04/2020
 

la patho

Anne-Gaëlle Harlaut

La contraception hormonale régulière désigne les procédés avec des œstrogènes et/ou progestatifs visant à empêcher de façon transitoire une grossesse non désirée sur tout le cycle. La situation, les préférences individuelles et le risque d’effets indésirables guident le choix. Le bon usage et la gestion des oublis sont à expliquer.


Un peu de physiologie Cycle menstrueli DéfinitionLe cycle menstruel désigne l’ensemble des phénomènes physiologiques préparant à une éventuelle grossesse. Il se met en place à la puberté, où, de façon cyclique, un petit groupe de follicules (voir Dico+) ovariens se différencie puis libère dans l’utérus un ovocyte (voir Dico+) qui, si la rencontre a lieu, peut être fécondé par un spermatozoïde. En parallèle, la muqueuse utérine se prépare à recevoir l’ovocyte fécondé pour la nidation (voir Dico+). Le cycle est orchestré par les sécrétions hormonales locales et centrales. Rythme Le cycle menstruel débute le premier jour des règles et se termine le premier jour des règles suivantes, avec une durée moyenne de 28 jours (+/- quelques jours selon les femmes et les cycles). Il se répète en moyenne 400 fois dans la vie d’une femme ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !