Porphyre n° 561 du 01/04/2020
 

Exercer

Vos droits

Anne-Charlotte Navarro

Coefficient, ancienneté, congés… chaque mois, Porphyre répond à vos questions sur le droit. Adressez-nous vos demandes sur porphyre.fr ou par courrier, cette rubrique vous est ouverte.


“Mes employeurs ont décidé de fermer la pharmacie le samedi 22 février. Soit une perte de 3h30 pour moi car je travaille d’habitude le samedi de 9h à 12h30. Devrais-je effectuer plus tard ces 3h30 en récupération ? » Nicolas, préparateur en Loire-Atlantique (44) Porphyre répond. Oui si vous êtes dans l’un des cas précis qui rend possible de faire effectuer, en plus de l’horaire normal, des heures de travail afin de compenser celles perdues au cours d’une semaine déterminée. L’article L. 3121-50 du code du travail stipule que seules peuvent être récupérées les heures perdues à la suite d’une interruption collective du travail résultant de causes accidentelles, d’intempéries ou en cas de force majeure, d’inventaire, du chômage d’un jour ou de deux jours ouvrables compris entre un jour férié et un jour de repos hebdomadaire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK