Porphyre n° 560 du 19/02/2020
 

PAPILLOMAVIRUS HUMAIN

S’informer

Actus

Caroline Bouhala

2020 sera l’année du changement pour le papillomavirus humain (HPV). La Société française de colposcopie et de pathologie cervico-vaginale a présenté de nouvelles recommandations.


Le test HPV est désormais recommandé en première intention à partir de 30 ans afin de détecter la présence du papillomavirus, associé à un risque élevé de développement d’une lésion cervicale précancéreuse ou cancéreuse. La raison est une meilleure sensibilité du test comparé à l’examen cytologique recherchant des lésions cellulaires annonciatrices d’un cancer. « Quand un test HPV est négatif, la probabilité qu’il y ait une lésion est quasiment nulle », affirme le Dr Jean-Luc Mergui, gynécologue à Paris. Cette meilleure sensibilité permet aussi d’allonger l’intervalle entre les frottis négatifs de trois à cinq ans. L’examen cytologique garde sa place en seconde intention, lors de test HPV positif. « On recherche d’abord l’infection, puis la lésion, explique le Dr Christine Bergeron, gynécologue, anatomocytopathologiste et présidente de la Société française de colposcopie et de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK