Porphyre n° 559 du 20/01/2020
 

Édito

Christine Julien


Ça sent bon, et même très bon pour le métier de préparateur. L’année 2020 débute sous de bons auspices. La première bonne nouvelle a trait aux expérimentations du prochain diplôme. Plusieurs facs de pharmacie ont débuté les travaux avec les CFA locaux. Selon nos sources, une fac s’orienterait vers une troisième année de licence, tandis qu’une autre plancherait sur un cursus complet. Comme nous vous le disions, les modalités sont plurielles. La deuxième est que la FSPF, le principal syndicat de titulaires, souhaite réellement que la profession de préparateur évolue et monte en grade. Même l’éventualité d’une augmentation de salaire avec les compétences « semble soutenable » (voir Entretien p. 20). Participer aux entretiens et vacciner sont également envisageables pour le syndicat. Troisième point positif, une vraie spécialisation pour les préparateurs, avec la création d’une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Prenez-vous souvent l’initiative de ne pas délivrer l’intégralité d’une ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK