Porphyre n° 559 du 20/01/2020
 

SÉCURITÉ DES MÉDICAMENTS

S’informer

Actus

Magali Clausener


Obligatoire, la sérialisation aurait dû être appliquée depuis le 9 février 2019. Ce sera chose faite à la fin janvier 2020. Pour rappel, la sérialisation lutte contre l’introduction de médicaments falsifiés grâce à un dispositif anti-effraction ou d’inviolabilité et la création d’un identifiant unique par boîte de médicament, lisible en clair sur le conditionnement et encodé dans un code-barres bidimensionnel (datamatrix). Le système a été complexe à mettre en œuvre, puisqu’il implique de nouveaux conditionnements pour l’industrie pharmaceutique et la création d’un numéro identique pour chacune des millions de boîtes. En officine, la sérialisation se traduit par la lecture du datamatrix grâce aux douchettes. Une lecture réalisable uniquement si la pharmacie est connectée à France MVO (France Medicines Verification Organisation), responsable de la mise en œuvre et de la gestion du système ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Après la relance de la DGS, allez-vous lancer la sérialisation dans votre officine dans les prochaines semaines ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK