Porphyre n° 559 du 20/01/2020
 

HYPERTENSION ARTÉRIELLE

S’informer

Actus

Nathalie Belin


L’automesure tensionnelle devrait devenir un réflexe… non réservé aux personnes hypertendues. C’est le message que portent le Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA) et la Fondation de recherche sur l’hypertension artérielle (FRHTA). Leur but est de permettre l’« autodépistage » de l’hypertension artérielle chez des patients qui vont peu, voire jamais, consulter un médecin. Sont par exemple concernés ceux ayant eu un parent proche, père, mère, frères ou sœurs, traités pour une HTA avant 50 ans. « Ces personnes ont un risque important d’être à leur tour hypertendues. Il faut alors encourager le dépistage ou l’autodépistage une à deux fois par an, dès l’âge de 30 ans », recommande le Pr Girerd, cardiologue et président de la FRHTA. Une surveillance similaire peut être recommandée aux femmes sous contraception estroprogestative, parfois renouvelée plusieurs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK