Porphyre n° 559 du 20/01/2020
 

Courrier


Il est intéressant de lire que les universités pourront peut-être à l’avenir s’investir dans la formation de préparateurs en pharmacie. C’est déjà en partie le cas si l’on se réfère à certaines formations dispensées aux préparateurs. Reste à voir si cela donnera plus de sens à la pratique, une fois en officine. Agnès, préparatrice à Arras (62) Porphyre répond Plus de sens, nous l’ignorons, mais ce qui est sûr, c’est que cela permettrait de rapprocher les étudiants en pharmacie et les préparateurs, futurs collègues, et augmenterait les connaissances théoriques, ce qui est nécessaire aujourd’hui.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Demande d’informations, masques, conseils… La psychose sur le coronavirus prend-elle de l'ampleur chez vos patients ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK