La vaccination antigrippale est étendue à toutes les pharmacies - Porphyre n° 553 du 23/05/2019 - Revues
 
Porphyre n° 553 du 23/05/2019
 
PRÉVENTION

S’informer

Actus

Auteur(s) : Thierry Pennable*, Catherine Quincampoix**

Après deux ans d’expérimentation dans quatre régions et 743 512 personnes vaccinées par les pharmaciens pour 2018-2019, la vaccination antigrippale est étendue à tous les pharmaciens d’officine volontaires. Quatre divs réglementaires parus en avril en fixent les modalités(1). Un décret précise les critères de la déclaration de l’activité de vaccination auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) et de la traçabilité de l’acte, dont la transmission au médecin traitant en l’absence de dossier médical partagé. Trois arrêtés précisent les personnes visées par la vaccination à l’officine, les conditions matérielles requises pour sa réalisation, ainsi que les objectifs pédagogiques de la formation que doit suivre le pharmacien pour pouvoir vacciner.

Selon les recommandations et pas plus

La vaccination à l’officine contre la grippe saisonnière s’adresse aux publics ciblés par les recommandations en vigueur. Il s’agit des personnes de 65 ans et plus, et de celles à risque de grippe sévère ou compliquée : femmes enceintes, personnes atteintes de certaines pathologies ou présentant un déficit immunitaire en l’absence de traitement régulier par immunoglobulines, personnes obèses, celles séjournant dans un établissement de soins de suite ou un établissement médico-social d’hébergement, ou encore l’entourage d’un nourrisson présentant des facteurs de risque de grippe grave (ex. : avec pathologie pulmonaire, neurologique ou neuromusculaire, prématurés…)(2). La vaccination est aussi recommandée pour certains professionnels, en premier lieu ceux de santé, mais aussi tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de développer une grippe sévère, personnel navigant des bateaux de croisière et des avions et guides accompagnant des groupes de voyageurs. La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), principal syndicat de titulaires, « regrette que la cible vaccinale ne soit pas étendue à l’ensemble des adultes ne présentant pas d’allergie à l’ovalbumine, et que le gouvernement ait choisi, pour l’heure, de limiter la vaccination au seul vaccin antigrippal », souligne Philippe Besset, président de la FSPF. Rappelant que la Fédération « demande l’extension de la vaccination par le pharmacien d’officine notamment aux rappels de vaccins chez l’adulte »(3).

(1) Journal officiel du 25 avril 2019.

(2) « Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2019 », commission technique des vaccinations de la HAS, mars 2019.

(3) Informations syndicales, Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), 7 mai 2019.

Épidémie grippale 2018-2019

→ Plus de 10 000 personnes hospitalisées.

→ 1 877 cas graves admis en réanimation, dont 289 sont décédés. Parmi eux, 6 enfants de moins de 5 ans et 186 personnes de 65 ans et plus.

→ 9 900 décès attribuables à la grippe.

→ 47,2 % des personnes à risque étaient vaccinées.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !