Porphyre n° 552 du 23/04/2019
 

Savoir

le point sur…

Nathalie Belin

Participant à des centaines de réactions enzymatiques, le magnésium, non synthétisé par l’organisme, est apporté par l’alimentation. Un déficit d’apport est fréquent et justifie parfois une supplémentation.


Comment agit-il ? • Le magnésium est l’un des oligo-éléments les plus abondants de l’organisme. Il intervient dans plus de 300 réactions enzymatiques. • Il est notamment impliqué dans le fonctionnement cardiaque, la production d’énergie aux cellules et la synthèse protéique, et dans le fonctionnement neuromusculaire en particulier ; il joue un rôle important dans la réponse au stress. Ainsi, le magnésium favorise le stockage, puis la libération de la sérotonine, un neurotransmetteur essentiel à la détente qui, elle-même, contrebalance l’action de l’adrénaline et du cortisol libérés lors de tout état de stress. Or, le cortisol favorise l’élimination urinaire du magnésium. Ainsi, plus l’organisme manque de magnésium, plus il est vulnérable au stress, et plus il perd du magnésium. D’où l’utilisation très fréquente de ce minéral dans les états de fatigue en rapport avec le stress. • La ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Votre grossiste-répartiteur vous donne-t-il satisfaction ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK