Porphyre n° 552 du 23/04/2019
 

NUTRIVIGILANCE

S’informer

Actus

Christine Julien


Troubles digestifs, douleurs abdominales, éruptions cutanées, démangeaisons, voire hépatites ou purpuras sont les principaux effets indésirables rapportés après la prise de compléments alimentaires contribuant au confort articulaire. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) déconseille de consommer des produits contenant de la glucosamine et/ou de la chondroïtine sulfate à certaines populations. Il s’agit des personnes diabétiques ou prédiabétiques, asthmatiques ou sous AVK, allergiques aux crustacés ou aux insectes pour les compléments à base de chondroïtine, des personnes qui contrôlent leur sodium, potassium ou calcium dans leur alimentation - car ces compléments peuvent en contenir beaucoup - et des femmes enceintes, allaitantes ainsi que des enfants en raison de données insuffisantes sur la sécurité. Oui, mais que conseiller alors à ceux qui en consomment ? Les inciter à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !