Le logiciel pro EasyPrep entre à la fac de pharmacie - Porphyre n° 551 du 20/03/2019 - Revues
 
Porphyre n° 551 du 20/03/2019
 
BONNES PRATIQUES DE PRÉPARATION

S’informer

Actus

Auteur(s) : Magali Clausener

La faculté de pharmacie de Paris Descartes se dote d’un outil moderne pour que les futurs pharmaciens apprennent à préparer en toute sécurité, traçabilité et efficacité.

Après celle de Lille, c’est au tour de la faculté de pharmacie de Paris de l’université Paris Descartes de se doter d’un logiciel métier de préparations EasyPrep. « L’idée est venue d’un constat. L’activité de préparation en officine a grandement évolué ces dernières années avec un renforcement des obligations réglementaires et un recours croissant à la sous-traitance », explique le Dr Christine Charrueau, pharmacienne, maître de conférences, responsable de l’unité pédagogique de Pharmacie galénique et de l’unité d’enseignement « Préparations à l’officine ».

Une fabrication sécurisée et tracée

« Nous avons mené une réflexion sur les enseignements liés à l’activité de préparation et nous avons décidé de préserver cette compétence pharmaceutique en proposant un enseignement spécialisé et modernisé à un nombre limité d’étudiants. Dans ce cadre, nous avons choisi d’utiliser ce logiciel métier qui facilite la réalisation de la préparation tout en respectant les bonnes pratiques de préparation. Nous disposons aujourd’hui de cinq postes informatiques reliés à un serveur. » Conçu par un pharmacien, Fabien Bruno, titulaire de la pharmacie Delpech à Paris, et des informaticiens, EasyPrep permet d’enregistrer toutes les étapes de la préparation et les différents registres, de la réception des matières premières à la libération de la préparation. Il sécurise ainsi la fabrication par le contrôle informatique et la connexion à une balance. Il permet aussi de centraliser tous les documents, ordonnance, dossier de lot, notice…, et d’imprimer par exemple les étiquettes. « Les bases de l’enseignement restent identiques - galénique officinale, documents de référence, pharmacopée européenne, livre des substances vénéneuses, fascicule “posologie” de la Pharmacopée française, logigramme d’étiquetage de l’ANSM -, mais l’utilisation du logiciel permet de mettre en place des méthodes pédagogiques innovantes dans les travaux pratiques », pointe Christine Charrueau.

Libérer la prép’ ou se faire contrôler

Ce qui était réalisé jusqu’à présent à la main, comme le calcul des masses et volumes, ou la rédaction des fiches de fabrication, l’étiquetage et le report sur l’ordonnancier, sera informatisé avec un contrôle des pesées et, par exemple, de l’uniformité des masses des gélules. « L’autre avantage du logiciel est d’offrir différents niveaux d’intervention. Les étudiants pourront se mettre à la place du préparateur, du pharmacien adjoint ou du titulaire. » Les premiers travaux pratiques ont lieu en avril. Vingt étudiants de 5e année de pharmacie inscrits au parcours d’orientation professionnelle Officine, sur une promotion d’une centaine, suivront cet enseignement optionnel.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !