Porphyre n° 551 du 20/03/2019
 

Savoir

L’ordo

Anne-Gaëlle Harlaut

Jean, 74 ans, a été hospitalisé pour une plaie du pied diabétique. Après des pansements et une chaussure de décharge, sa fille présente une première ordonnance de compléments nutritionnels oraux.


Ce que je dois savoir Législation L’ordonnance ne respecte pas la réglementation. En effet, la première prescription de complément nutritionnel oral (CNO) ne peut pas dépasser un mois de traitement car une réévaluation de l’observance est recommandée après 1 a 2 semaines. Les prescriptions ultérieures peuvent être de 3 mois maximum, l’efficacité et la tolérance devant être reévaluées chaque mois pour ajuster, si besoin, la posologie. Les CNO sont des aliments diététiques destines a des fins médicales spéciales (ADDFMS) inscrits a la LPP, et rembourses chez les patients a la fonction intestinale normale et dénutris. Contexte C’est quoi ? Cette ordonnance prend en charge une dénutrition chez un patient âge (> 70 ans), diabétique, dans le cadre d’une plaie du pied. Quels signes cliniques ? • La dénutrition est notamment définie chez la personne âgée comme une perte de poids ≥ 5 % ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK