Porphyre n° 551 du 20/03/2019
 

Courrier


La vaccination contre la grippe a connu, pour cette année, un nouvel élan, sans doute grâce au bon relais des officinaux. Dans le même temps, l’épidémie progresse bon train et on ne cesse de rapporter dans les médias que de nombreuses personnes vaccinées contractent tout de même la grippe, concluant que le vaccin n’est pas efficace. Comment peut-on continuer d’éduquer alors que d’autres sapent notre travail ? Marie, préparatrice à Brest (29) Porphyre répond Ce n’est pas un travail de sape. Oui, c’est vrai, le vaccin n’est pas efficace à 100 % mais si vous nous lisez, vous savez quoi répondre ! (voir La patho, Porphyre n° 537, novembre 2017). Tout dépend des souches circulantes au moment de la fabrication. Et si une personne vaccinée s’infecte, la grippe est moins forte…

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Allez-vous continuer à pratiquer des tests antigéniques malgré les baisses de tarif ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK