Porphyre n° 550 du 20/02/2019
 

Comprendre

Enquête

Anne-Charlotte Navarro

Vente en ligne, téléconsultation, e-prescription, click and collect, site vitrine, page Facebook… depuis quelques années, le monde de l’officine devient numérique. Ce virage nécessite de combiner techniques et déontologie. Le point pour rester dans les clous.


Souhait des patients, désir de modernité et de nouveaux services, envie des officinaux de se recentrer sur le conseil… la vente en ligne semble bien le prochain défi des officines. Oui, mais les produits en vente en pharmacie ne sont pas des produits comme les autres et le pharmacien et son équipe sont des professionnels de santé en plus d’être des commerçants. S’ils veulent se saisir de ce nouvel outil, ils doivent respecter les règles. Une activité très encadréeL’activité pharmaceutique est très encadrée par le Code de la santé publique. L’Ordre des pharmaciens s’assure, entre autres, du respect de cette législation que certains considèrent comme trop contraignante. Le Code de la santé publique dispose que la pharmacie en ligne n’est que le prolongement de la pharmacie physique. Le commerce en ligne ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Seriez-vous favorable à une interdiction pure et simple du libre accès pour l’automédication en pharmacie ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK