Porphyre n° 550 du 20/02/2019
 

Courrier


On parle beaucoup du Brexit et de l’impossibilité – pour les Britanniques – de se procurer certains médicaments. Est-ce vrai dans l’autre sens ? Certains médicaments vendus en France risquent-ils de subir des manques du fait de ce Brexit ? Noémie, préparatrice à Béthune (62). Porphyre répond C’est possible. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a rappelé aux laboratoires qu’il était « de leur responsabilité » d’anticiper et résoudre les problèmes. (Lire actu p. 6).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK