Porphyre n° 544 du 30/06/2018
 

Courrier


Une pétition aux côtés des bouchers et boulangers pour arrêter le développement des grandes surfaces ? Est-ce vraiment dans notre intérêt ? Pas mal d’officines sont installées dans des centres commerciaux, et donc en concurrence directe avec celles de « centre-ville », mais ces dernières ne font-elles pas de l’ombre à la petite pharmacie de village ? On se mord un peu la queue, non ? Michel, préparateur bientôt à la retraite, dans le Pas-de-Calais (62) Porphyre répondi Plus largement, il s’agit de réfléchir à notre cadre de vie. Certaines villes et villages agonisent à côté de centres commerciaux toujours plus gigantesques.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK