Porphyre n° 544 du 30/06/2018
 

S’informer

Décryptage

Anne-Gaëlle Harlaut

Les médicaments indiqués dans la maladie d’Alzheimer seront déremboursés à compter du 1er août prochain suivant les recommandations émises en 2016 par la Haute Autorité de Santé (HAS).


Quels sont ces médicaments ? Il s’agit des quatre molécules, princeps et génériques, indiquées dans le traitement des déficits cognitifs dans la maladie d’Alzheimer et pris en charge à 15 % : les anticholinestérasiques, dans les formes légères à modérées, tels donépézil (Aricept), rivastigmine (Exelon), galantamine (Reminyl), et la mémantine (Ebixa), dans les formes modérées à sévères. Pourquoi les dérembourser ? En 2016, le service médical rendu par ces médicaments est jugé « insuffisant pour justifier leur prise en charge ». Cet avis de la HAS se base sur les données cliniques qui confirment une efficacité « au mieux modeste », uniquement établie à court terme (

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Allez-vous attribuer une prime de fin d’année (ou une augmentation) à vos collaborateurs ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK