Porphyre n° 544 du 30/06/2018
 

S’informer

Actus

F.R.-V.


L’ANSM a édicté des recommandations pour le mycophénolate mofétil (CellCept et génériques) et le sodique (Myfortic). Une contraception efficace doit être mise en place pendant le traitement et durant au moins 90 jours après l’arrêt chez un homme traité OU chez sa (ou ses) partenaire(s) féminine(s) et non plus chez les deux. Chez la femme traitée en âge de procréer, une seule contraception efficace doit être utilisée avant, pendant et 6 semaines après l’arrêt du traitement. L’utilisation de deux méthodes contraceptives n’est plus obligatoire, mais reste recommandée. La prescription initiale hospitalière de ces médicaments passe de six mois à un an.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK