Porphyre n° 543 du 01/06/2018
 

PRÉVENTION

S’informer

Actus

Magali Clausener


Testé dans treize départements depuis 2016, le dépistage du cancer du col de l’utérus est désormais généralisé. Un arrêté du 4 mai 2018(1) acte son organisation et en précise les modalités, dont la prise en charge à 100 % de l’examen cytologique cervico-utérin, ou « frottis cervico-utérin ». Il concerne les femmes asymptomatiques de 25 à 65 ans(2), y compris enceintes ou ménopausées, et notamment celles qui n’ont pas participé spontanément au dépistage les trois dernières années. Cette tranche d’âge correspond à l’épidémiologie du cancer du col de l’utérus. « Le dépistage de ce cancer peut être amélioré car il y a trop de frottis inutiles qui touchent des femmes trop surveillées ou de frottis faits en dehors des âges préconisés, soit environ 40 % des femmes », explique le docteur Élisabeth Paganelli, secrétaire générale du Syndicat national ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Allez-vous attribuer une prime de fin d’année (ou une augmentation) à vos collaborateurs ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK