Porphyre n° 543 du 01/06/2018
 

S’informer

Actus


Troubles neurologiques tels que tremblements, agitation, convulsions, ataxie, coma, associés parfois à des signes digestifs pouvant être mortels, telle l’hypersalivation, voilà ce qui peut arriver à un chat qui reçoit de la perméthrine.Quelques gouttes de cet antiparasitaire peuvent induire des effets graves chez les animaux les plus sensibles. L’Anses rappelle de veiller au bon usage des antiparasitaires pour traiter les animaux de compagnie, en respectant l’espèce animale à laquelle ils sont destinés. Et de ne pas les utiliser comme anti-poux chez les humains !

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK